Assainissement autonome par Filtres végétalisés Epuval

assainissement autonome / épuration individuelle :

L'assainissement autonome est une nécessité dans toutes les zones où collecte et traitement collectif des eaux usées n'est pas possible, soit pour des raisons techniques, soit pour des raisons économiques.

Le filtre végétalisé Epuval

Télécharger le Flyer de présentation des filtres végétalisés

Le filtre végétalisé EPUVAL est un dispositif simple, efficace et robuste d'assainissement autonome / épuration individuelle  

Le filtre végétalisé EPUVAL est un filtre à écoulement horizontal (de subsurface).  Il utilise un lit de gravier comme substrat de croissance des plantes enracinées. Les eaux prétraitées s’écoulent par gravité, horizontalement à travers le lit poreux où les microorganismes se développent en association avec le substrat et les racines des plantes.

assainissement autonome par filtre végétalisé EPUVAL

La construction du filtre végétalisé EPUVAL en assainissement autonome est accessible à tout bon bricoleur.  Contrairement aux dispositfs d'assainissement autonome intensifs, l'entretien des filtres végétalisés EPUVAL ne nécessite pas de main d'oeuvre spécialisée.

Le filtre végétalisé EPUVAL est un système d'assainissement autonome agréé par la Région Wallone ; selon les cas vous avez droit à une prime lors de son installation.

Assainissement autonome / Epuration individuelle

Le territoire de la Wallonie est subdivisé en plusieurs zones : les zones d'assainissement autonome, les zones d'assainissement collectif; les zones d'assainissement transitoire.  Pour savoir si vous êtes en régime d'assainissement individuel ou collectif, cilquez sur ce lien

Performances

Les performances dépendent du prétraitement, de la conception du filtre, de la caractéristique des eaux usées et des charges hydrauliques appliquées.  

De nombreuses études attestent d'un abattement régulier en matière carbonée et solides en suspensions dans les filtres végétalisés à écoulement horizontal au cours de l’année, même durant les périodes froides.  Ces données ont été confirmées et documentées pour les conditions climatiques de l’Allemagne, de la République Tchèque,… ainsi qu’en Belgique. 

L’efficience de traitement de l’azote et du phosphore augmente en saison chaude (mai-octobre) par rapport à la saison froide (novembre-avril). 

Correctement dimensionnés, les filtres végétalisés EPUVAL traitent efficacement les eaux usées avant leur rejet en rivières ou leur infiltration dans le sol.  Ils servent également de tampons efficaces car ils permettent de répartir dans le temps les écoulements ‘de pointe’.

Historique

Les premières expériences scientifiques utilisant des marais reconstitués pour le traitement des eaux usées ont été menées par Käthe Seidel en Allemagne au début des années 1950s.  Les designs ont évolué avec le temps et les filtres horizontaux dits de « sub-surface » sont maintenant utilisés largement de part le monde.  Selon des estimations, le nombre de filtres végétalisés horizontaux en opération en Allemagne pourrait excéder 50.000, 8.000 en Amérique du Nord, plusieurs centaines en Italie, au Portugal, en Belgique, en Tchéquie, au Royaume Uni, etc..  Leur usage se répand de plus en plus.

La plupart des filtres végétalisés horizontaux sont conçus pour le  traitement secondaire d’eaux usées domestiques ou municipales.  Leur taille varie entre 18 et 4500m² et entre 4 et 1100 EH. 

Ils ont été utilisés depuis pour traiter de nombreux autres types d’eau usées, notamment des eaux usées issues de raffineries, usines chimiques, production de papier, tanneries et industries textiles, abattoirs, distilleries et industries de production de vin.  Ils sont en particulier communs dans le traitement des eaux usées issues des industries alimentaires (production et transformation de lait, fromage, pommes de terre, sucre).  Ils sont également utilisés avec succès pour traiter les eaux usées agricoles (élevages de porcs, de vaches, et piscicultures), eaux de ruissellement et lixiviats de décharges.